Imprimer cette page

ISE 2018 : Toujours plus d’enceintes et de contrôle dans la gamme Yamaha

Feb, 2018

En parallèle des lancements mondiaux de produits marquants, Yamaha profite de l’ISE 2018, pour exposer un certain nombre de nouveaux développements, peu aperçus jusqu’ici sur les salons.

Lancée en juin 2017 lors de l’InfoComm, la gamme d’enceintes colonnes VXL1 évoque des line arrays : tous les modèles sont basés sur un grand nombre du même transducteur de 38,1 mm, qui a fait ses débuts au cœur de l’enceinte miniature Yamaha VXS1ML, modèle plusieurs fois récompensé par des distinctions. La gamme VXL1 est certifiée IP35, et ses coffrets livrés en blanc ou en noir peuvent être repeints ; elle se compose du modèle VXL1-8 (qui intègre 6 transducteurs full-range de 38,1 mm de diamètre), du modèle VXL1-16 (16 transducteurs) et du modèle VXL1-24 (24 transducteurs). Toutes les enceintes sont livrées en basse impédance (une option pour ligne 100 V est disponible).

Tous les modèles ne mesurent que 54 mm de largeur pour 103 mm de profondeur, pour une hauteur de 480 mm (VXL1-8), 846 mm (VXL1-16) et 1212 mm (VXL1-24). La réponse en fréquence et la sensibilité sont d’une homogénéité exceptionnelle dans toute la série.

Les enceintes colonnes VXL1 sont livrées avec un support assurant un montage mural facile ; les modèles VXL1-16 et VXL1-24 possèdent des sélecteurs de dispersion, permettant d’augmenter la dispersion verticale du bas de la colonne, ce qui dispense de modifier l’angle de l’enceinte. Parmi les accessoires optionnels figurent un boîtier transformateur d’impédance et plusieurs supports de montage alternatifs.

Le PGM1 est une station d’appel PoE (Power over Ethernet) utilisable pour créer plusieurs points pour annonce vocale sur un réseau Dante déployé autour d’un MRX7-D/MTX5-D. On peut connecter jusqu’à 4 stations PGM1 par système, les 8 touches assignables présentes sur la station et les destinations de sorties / sources d’entrée se programmant via le logiciel Yamaha MTX-MRX Editor. Vous pouvez aussi ajouter jusqu’à 2 extensions PGX1 à chaque PGM1, soit un total maximum de 24 touches de fonction par station d’appel.

Le MCP1 est un panneau de contrôle mural polyvalent et sophistiqué, alimenté via PoE, autorisant le contrôle d’un système basé sur un processeur Yamaha MTX3 ou MTX5-D / MRX7-D. Doté d’une finition élégante en aluminium brossé et de contrôles tactiles personnalisables, il assure une exceptionnelle souplesse dans la commande de fonctions à distance, puisqu’il est possible d’ajouter jusqu’à 16 panneaux MCP1 à un même système.

L’afficheur de type matrice à points du MCP1 autorise l’affichage dynamique, avec une visualisation universelle de caractère, et il est possible d’assigner jusqu’à 36 paramètres à six touches (plus Home) sur six pages. 4 niveaux utilisateur sont proposés pour la gestion d’accès et une sécurité améliorée.

En complément, les switches L2 SWR2100P-5G et SWR2100P-10G possèdent respectivement 4 ou 9 ports de sortie Ethernet avec PoE, plus un port Uplink supplémentaire, un suivi de puissance et une possibilité de commutation ON/OFF. Ces switches autorisent également un suivi complet du réseau depuis le logiciel Yamaha LAN Monitor, et finalisent une solution ‘one-stop’ pour des systèmes d’annonces vocales de haute qualité.

Présentés lors du NAMM en janvier dernier, les nouveaux caissons de graves amplifiés DXS15mkII et DXS12mkII apportent des améliorations par rapport aux DXS15 et DXS12 originaux : niveau maximal de pression sonore supérieur, réponse en fréquence étendue dans le grave, et un mode cardioïde atténuant l’onde arrière partant vers la scène tout en augmentant l’énergie dirigée vers le public.

Le DXS15mkII et le DXS12mkII sont encore plus compacts que leurs prédécesseurs, mais leur amplificateur travaillant en Classe D, d’une puissance accrue (1020 W) et leur boomer de 15” (38 cm) ou 12” (30 cm) leur permet respectivement de générer un niveau maximal de pression sonore impressionnant de 135 dB SPL (avec une bande passante descendant à 40 Hz) et 134 dB SPL (jusqu’à 42 Hz), avec une clarté exceptionnelle et une distorsion minimale.

Les deux modèles possèdent un robuste coffret en multiplis de type passe-bande, avec finition Polyurea extrêmement durable, utilisée par exemple dans les applications de protection contre les désastres. Elle confère à l’extérieur du caisson une protection accrue contre les éléments atmosphériques ainsi que les dommages en cours de transport ou de concert.

Également lancés lors du NAMM, les systèmes de sonorisation portables STAGEPAS 400BT et 600BT sont idéaux pour des petites présentations en entreprise, en formation, en éducation, en lieu de culte… et intègrent désormais le streaming audio Bluetooth.

Ces versions améliorées succèdent aux STAGEPAS 400i et 600i originaux, vendus à plus de 400 000 exemplaires dans le monde entier. Très compacts, mais de grande puissance, ces systèmes de sonorisation « tout en un » assurent une qualité sonore exceptionnelle. Grâce au streaming audio Bluetooth, les nouveaux modèles gagnent encore en polyvalence, s’appuyant sur les amplificateurs et haut-parleurs de haute efficacité et les DSP haut de gamme Yamaha pour s’adapter à des utilisations encore plus variées.

L’adaptateur pour streaming MusicCast sans fil WXAD-10 autorise la lecture musicale des services de streaming Bluetooth® et Airplay® et autres. Ses fonctionnalités avancées de réseau sans fil vous permettent d’écouter sans fil des musiques numériques stockées sur votre smartphone ou tablette, ainsi que les librairies musicales stockées sur votre ordinateur ou vos serveurs réseau. Vous pouvez aussi accéder à de nombreux autres services de streaming en ligne et de radios Internet. De plus, grâce aux fonctions de partage et de contrôle Yamaha MusicCast, vous pouvez partager les musiques avec d’autres appareils compatibles MusicCast, dans plusieurs zones.

Yamaha Commercial Audio expose sur le stand 3-C112 de l’ISE 2018, qui se tient au RAI d’Amsterdam du 6 au 9 février.

Retour en haut